Travailler avec le marché de la croisière

triangle

Avant-propos : qu’est-ce que la croisière ?

© GPMM

Une croisière est un séjour, plus ou moins long, à bord d’un navire, qui offre l’hébergement, le couvert et des activités. Le navire de croisière parcourt un itinéraire en boucle (de A à A) ou ouvert (de A à B), embarque ses passagers dans un ou plusieurs ports de tête de ligne et réalise des escales dites de transit.

Marseille est situé sur des itinéraires de croisière qui visitent également les ports de Barcelone, Gênes, Civitavecchia/ Rome, Livourne/ Florence, Naples, Valence, Palma de Mallorca …

Ces escales, qui durent de plusieurs heures (quelquefois une nuit) permettent aux croisiéristes de descendre à terre pour visiter le territoire dans le cadre d’excursions organisées ou de visites libres.

Source : Club de la Croisière Marseille-Provence, CCIMP et extraits de l’étude menée par l’institut BVA sur l’impact sectoriel de la croisière maritime et fluviale en Région Provence-Alpes-Côte d’Azur financée par FNADT/DIRECCTE et Région Sud

Zoom sur la croisière à Marseille

Comment le marché se développe-t-il sur notre territoire ?

Marseille Provence se positionne comme premier port d’embarquement de France, 4ème port de Méditerranée depuis 2017 (vs 5ème 
en 2016) et parmi le Top 20 mondial. La destination bénéficie d’atouts incontestables pour affirmer ses fortes ambitions sur ce marché, se développer et ainsi générer davantage de retombées économiques et d’emplois sur son territoire.

Quelles sont les retombées économiques de l’activité croisière

 ?

En 2017, l’activité croisière a généré un total de 310 millions d’euros de retombées économiques, sur l’ensemble du territoire, et correspond à plus de 2000 emplois à temps plein

Comment le marché se développe-t-il sur notre territoire ?

Marseille Provence se positionne comme premier port d’embarquement de France, 4ème port de Méditerranée depuis 2017 (vs 5ème 
en 2016) et parmi le Top 20 mondial. La destination bénéficie d’atouts incontestables pour affirmer ses fortes ambitions sur ce marché, se développer et ainsi générer davantage de retombées économiques et d’emplois sur son territoire.

Quelles sont les retombées économiques de l’activité croisière

 ?

En 2017, l’activité croisière a généré un total de 310 millions d’euros de retombées économiques, sur l’ensemble du territoire, et correspond à plus de 2000 emplois à temps plein

Comment se présente la saison croisière à Marseille en 2018 ?

Combien de croisiéristes en escale ?

Après un très léger ralentissement en 2017, l’année 2018 comptera plus d’1,7 millions de croisiéristes répartis sur plus de 500 escales.

On compte en 2017, 200 000 débarquants et 200 000 embarquants, soit un total de 400 000 passagers en tête de ligne pour 1 070 000 en transit. On peut donc dire que Marseille est d’abord un port de transit.

En 2018, les prévisions de passagers en transit s’élèvent à 
1 300 000. A terme, l’objectif est de faire de Marseille un port de tête de ligne et de développer les pré et post séjours. 


Quand viennent les croisiéristes ?



Répartition des escales par mois, en nombre de passagers


L’activité croisière se distingue de la saison touristique classique, puisque les mois les plus chargés sont Avril et Octobre, avec une baisse durant la période estivale. A noter que l’activité ne s’arrête pas l’hiver.

 

Répartition des escales par jour, en nombre de passagers

Les escales sont réparties sur l’ensemble des jours de la semaine avec une prédominance les weekends.

 

Quelles sont les compagnies qui viennent à Marseille ?

Il existe différents profils de croisiéristes :

« Budget & Contemporain » ou « Mass Market », ce segment de clientèle concerne les navires qui offrent une large gamme de prestations et d’itinéraires à des prix compétitifs, et regroupe la majorité des croisiéristes, jeunes et familles.

« Premium & Luxe  », ce segment concerne les navires qui offrent des services plus raffinés et des excursions triées sur le volet, pour une clientèle exigeante, seniors et retraités.

Combien de croisiéristes en escale ?

Après un très léger ralentissement en 2017, l’année 2018 comptera plus d’1,7 millions de croisiéristes répartis sur plus de 500 escales.

On compte en 2017, 200 000 débarquants et 200 000 embarquants, soit un total de 400 000 passagers en tête de ligne pour 1 070 000 en transit. On peut donc dire que Marseille est d’abord un port de transit.

En 2018, les prévisions de passagers en transit s’élèvent à 
1 300 000. A terme, l’objectif est de faire de Marseille un port de tête de ligne et de développer les pré et post séjours. 


Quand viennent les croisiéristes ?



Répartition des escales par mois, en nombre de passagers


L’activité croisière se distingue de la saison touristique classique, puisque les mois les plus chargés sont Avril et Octobre, avec une baisse durant la période estivale. A noter que l’activité ne s’arrête pas l’hiver.

 

Répartition des escales par jour, en nombre de passagers

Les escales sont réparties sur l’ensemble des jours de la semaine avec une prédominance les weekends.

 

Quelles sont les compagnies qui viennent à Marseille ?

Il existe différents profils de croisiéristes :

« Budget & Contemporain » ou « Mass Market », ce segment de clientèle concerne les navires qui offrent une large gamme de prestations et d’itinéraires à des prix compétitifs, et regroupe la majorité des croisiéristes, jeunes et familles.

« Premium & Luxe  », ce segment concerne les navires qui offrent des services plus raffinés et des excursions triées sur le volet, pour une clientèle exigeante, seniors et retraités.

32 compagnies en escale à Marseille en 2018 soit 89 navires.

Qui est le croisiériste en escale ?

Quel est leur profil ?

Quelle est sa situation professionnelle ?

 CSP +

52%

 CSP -

19%

 Retraité

27%

 Étudiant

2%

 Autre inactif

1%

 Total

100%

Quel est son âge ?

 Moins de 20 ans

1%

 De 21 à 30 ans

11%

 De 31 à 50 ans

36%

 De 51 à 65 ans

33%

 66 ans et plus

19%

 Total

100%

Quel est son groupe ?

 Seul

3%

 En couple

66%

 En famille

21%

 Avec des amis

8%

 Avec des collègues de travail

0%

 En groupe (hors famille/amis)

1%

 Total

100%

Quelle est sa nationalité ?

En 2017, plus de 50 nationalités ont été recensées à bord des navires en escale à Marseille. Parmi le Top 5, on note la présence des marchés émetteurs : Italie, Espagne, États-Unis, Allemagne et Royaume-Uni. Ces passagers en transit proviennent de paquebots de croisière qui font escale et passent une demi-journée à une journée sur le territoire.

Le Top 20 des nationalités croisiéristes
Pays Transit % sur le nombre total de passagers transit (données récoltées sur 987 379 pax Transit)
1 Italie 273 733 28%
2 Espagne 96 036 10%
3 Etats-Unis 92 084 9%
4 Allemagne 90 596 9%
5 Royaume-Unis 76 274 8%
6 Suisse 33 433 3%
7 France 25 511 3%
8 Autriche 22 497 2%
9 Canada 20 136 2%
10 Russie 17 623 2%
11 Angleterre 16 663 2%
12 Australie 14 080 1%
13 Israel 13 555 1%
14 Chine 11 818 1%
15 Pays-Bas 10 861 1%
16 Portugal 10 004 1%
17 Ireland 9 790 1%
18 Brésil 8 861 1%
19 Japon 8 638 1%
20 Belgique 8 220 1%

Comment arrivent les croisiéristes ?

© C. Moirenc

Pour les visites individuelles, quel moyen de transport ont-ils emprunté à la sortie du port ?

À pied

4%

Navette maritime mise en place par la compagnie de croisière

30%

Autocar mis en place par la compagnie de croisière

27%

Navette gratuite mis à disposition par le Port

16%

Transport public

2%

Taxi

20%

Petit train

1%

Autres

1%

Total

100%

Pour les visites individuelles, combien de temps restent-ils à terre ?

Moins de 2h

4%

Entre 2h et 4h

27%

Entre 4h et 6 h

49%

6h et plus

20%

Total

100%

 

À la sortie du navire en escale, vers 9h du matin généralement, les croisiéristes peuvent emprunter des navettes shuttles mises à leur disposition vers différentes destinations. Ils sont ensuite déposés dans le centre-ville de Marseille, plus précisément au 5 et au 19 rue Henri Barbusse, ainsi que sur le Virage Vaudoyer, à l’entrée du Vieux Port. Pour rejoindre le centre-ville, ils peuvent également prendre un taxi, ou le bus n°35T qui les dépose place de la Joliette. Ils disposent de la journée complète, jusqu’à 16h ou 17h environ. Certains choisissent aussi d’effectuer leur propre tour, individuel et partent découvrir le territoire de la Provence.

Rue Henri Barbusse
Virage Vaudoyer

 

Où vont les croisiéristes à Marseille ? Et en Provence ?

© C. Moirenc

Combien achètent des excursions organisées ?

Ceux qui achetent des excursions 

40%

Oui, avec un départ en bus

34%

Oui (autre cas)

6%

Non

60%

Total

100%

Prix moyen de l’excursion : 53 euros

Par quel moyen ont-ils acheté une excursion ?

Sous-total compagnie

66%

A bord du navire

61%

Par internet sur le site de la compagnie de Croisière

6%

A terre

22%

Via une agence de voyages

9%

Par internet, auprès d’un opérateur privé

3%

Excursion incluse dans le forfait Croisière

0%

Total

100%

Quelle est la durée de l’excursion ?

%

d’une demi-journée

91%

d’une journée entière

9%

Total

100%

 

Combien dépensent-ils ?


La dépense des passagers en escale est estimée à 50 € en moyenne par passager en transit (hors achat des excursions)

86 % ont au moins effectué une dépense

Type de dépenses effectuées



Dépenses : Restaurants, brasseries, bars

9,8 €

23%

Dépenses : Restauration rapide ou achats alimentaires

3,1 €

7%

Dépenses : Transports sur place

9,0 €

22%

Dépenses : Équipement de la personne

9,0 €

21%

Dépenses : Artisanat et produits locaux, souvenirs

6,3 €

15%

Dépenses : Loisirs : produits touristiques et culturels

3,0 €

7%

Dépenses : Autres achats

1,6 €

4%

Dépenses totales

41,8 €

100%

Principales villes citées pour les dépenses :

AIX EN PROVENCE (13)

AVIGNON (84)

BAUX DE PROVENCE (13)

CASSIS (13)

CASTELLET (83)

CHATEAUNEUF DU PAPE (84)

MARSEILLE (13)

SAINT REMY DE PROVENCE (13)

Quel est leur profil ?

Quelle est sa situation professionnelle ?

 CSP +

52%

 CSP -

19%

 Retraité

27%

 Étudiant

2%

 Autre inactif

1%

 Total

100%

Quel est son âge ?

 Moins de 20 ans

1%

 De 21 à 30 ans

11%

 De 31 à 50 ans

36%

 De 51 à 65 ans

33%

 66 ans et plus

19%

 Total

100%

Quel est son groupe ?

 Seul

3%

 En couple

66%

 En famille

21%

 Avec des amis

8%

 Avec des collègues de travail

0%

 En groupe (hors famille/amis)

1%

 Total

100%

Quelle est sa nationalité ?

En 2017, plus de 50 nationalités ont été recensées à bord des navires en escale à Marseille. Parmi le Top 5, on note la présence des marchés émetteurs : Italie, Espagne, États-Unis, Allemagne et Royaume-Uni. Ces passagers en transit proviennent de paquebots de croisière qui font escale et passent une demi-journée à une journée sur le territoire.

Le Top 20 des nationalités croisiéristes
Pays Transit % sur le nombre total de passagers transit (données récoltées sur 987 379 pax Transit)
1 Italie 273 733 28%
2 Espagne 96 036 10%
3 Etats-Unis 92 084 9%
4 Allemagne 90 596 9%
5 Royaume-Unis 76 274 8%
6 Suisse 33 433 3%
7 France 25 511 3%
8 Autriche 22 497 2%
9 Canada 20 136 2%
10 Russie 17 623 2%
11 Angleterre 16 663 2%
12 Australie 14 080 1%
13 Israel 13 555 1%
14 Chine 11 818 1%
15 Pays-Bas 10 861 1%
16 Portugal 10 004 1%
17 Ireland 9 790 1%
18 Brésil 8 861 1%
19 Japon 8 638 1%
20 Belgique 8 220 1%

Comment arrivent les croisiéristes ?

© C. Moirenc

Pour les visites individuelles, quel moyen de transport ont-ils emprunté à la sortie du port ?

À pied

4%

Navette maritime mise en place par la compagnie de croisière

30%

Autocar mis en place par la compagnie de croisière

27%

Navette gratuite mis à disposition par le Port

16%

Transport public

2%

Taxi

20%

Petit train

1%

Autres

1%

Total

100%

Pour les visites individuelles, combien de temps restent-ils à terre ?

Moins de 2h

4%

Entre 2h et 4h

27%

Entre 4h et 6 h

49%

6h et plus

20%

Total

100%

 

À la sortie du navire en escale, vers 9h du matin généralement, les croisiéristes peuvent emprunter des navettes shuttles mises à leur disposition vers différentes destinations. Ils sont ensuite déposés dans le centre-ville de Marseille, plus précisément au 5 et au 19 rue Henri Barbusse, ainsi que sur le Virage Vaudoyer, à l’entrée du Vieux Port. Pour rejoindre le centre-ville, ils peuvent également prendre un taxi, ou le bus n°35T qui les dépose place de la Joliette. Ils disposent de la journée complète, jusqu’à 16h ou 17h environ. Certains choisissent aussi d’effectuer leur propre tour, individuel et partent découvrir le territoire de la Provence.

Rue Henri Barbusse
Virage Vaudoyer

 

Où vont les croisiéristes à Marseille ? Et en Provence ?

© C. Moirenc

Combien achètent des excursions organisées ?

Ceux qui achetent des excursions 

40%

Oui, avec un départ en bus

34%

Oui (autre cas)

6%

Non

60%

Total

100%

Prix moyen de l’excursion : 53 euros

Par quel moyen ont-ils acheté une excursion ?

Sous-total compagnie

66%

A bord du navire

61%

Par internet sur le site de la compagnie de Croisière

6%

A terre

22%

Via une agence de voyages

9%

Par internet, auprès d’un opérateur privé

3%

Excursion incluse dans le forfait Croisière

0%

Total

100%

Quelle est la durée de l’excursion ?

%

d’une demi-journée

91%

d’une journée entière

9%

Total

100%

 

Combien dépensent-ils ?


La dépense des passagers en escale est estimée à 50 € en moyenne par passager en transit (hors achat des excursions)

86 % ont au moins effectué une dépense

Type de dépenses effectuées



Dépenses : Restaurants, brasseries, bars

9,8 €

23%

Dépenses : Restauration rapide ou achats alimentaires

3,1 €

7%

Dépenses : Transports sur place

9,0 €

22%

Dépenses : Équipement de la personne

9,0 €

21%

Dépenses : Artisanat et produits locaux, souvenirs

6,3 €

15%

Dépenses : Loisirs : produits touristiques et culturels

3,0 €

7%

Dépenses : Autres achats

1,6 €

4%

Dépenses totales

41,8 €

100%

Principales villes citées pour les dépenses :

AIX EN PROVENCE (13)

AVIGNON (84)

BAUX DE PROVENCE (13)

CASSIS (13)

CASTELLET (83)

CHATEAUNEUF DU PAPE (84)

MARSEILLE (13)

SAINT REMY DE PROVENCE (13)

Vous, commerçants : comment capter les croisiéristes ?

S’assurer de la propreté 
des lieux

Soigner la qualité de l’accueil et installer une signalétique précise 


Porter une certaine attention aux langues parlées = Documentation, flyer ou plaquettes de prix en langues étrangères : anglais, espagnol, italien, allemand. 


Proposer des détaxes ou promotions spéciales pour les croisiéristes 


Conserver une ouverture le dimanche et des horaires flexibles (escales overnight etc.) 


Prendre en considération
 les contraintes d’achat de la clientèle croisière (taille des 
objets/volume/réglementation à bord etc.) 


Proposer des services 
en fonction du type de clientèle (socio-pro, nationalité). 


Vous souhaitez nous présenter votre projet ?

Contactez-nous : info marseille-cruise.com


Vous êtes un prestataire et votre activité peut intéresser le secteur de la croisière ? N’hésitez pas à nous envoyer une présentation de votre projet que nous étudierons avec attention. (Format fichier PDF avec illustrations si possible)

Glossaire

Tête de Ligne : ce sont les passagers qui embarquent et débarquent.

Transit : ce sont les passagers faisant escale dans une ville. 


Home port : il s’agit du principal port d’attache d’un navire.

Shuttles : Il s’agit des cars qui opèrent le transfert des passagers croisière en transit à Marseille, des terminaux croisière MPCT au Centre-Ville (8km). Ce service est géré directement par l’agence réceptive mandatée par la compagnie de croisière. 


Excursions croisière : Elle est achetée directement à bord au bureau des excursions par le croisiériste. Une partie de la clientèle peut décider de la payer directement en ligne. 


Agent réceptif  : Il s’occupe de l’animation de l’escale, pour les croisiéristes. Il propose diverses excursions aux Compagnies (suivi des opérations et gestion des imprévus). 


Agent maritime
 : Il est mandaté par l’armateur pour organiser et préparer l’escale, pour le navire et son équipage (Assistance du navire, prise en charge des membres d’équipage, organisation logistique des embarquements et débarquements des passagers). 


Escale overnight  : lorsque le navire passe une ou plusieurs nuits à quai. 


PC Croisière : il a pour charge de coordonner l’accueil des croisiéristes et le bon acheminement des 
shuttles en ville avec les professionnels et la police municipale. 


Rôle du Club de la Croisière Marseille Provence dans l’accueil croisière : Parmi ses actions principales, son rôle est de diffuser l’information et de coordonner les actions pour garantir un accueil terrestre optimal en centre-ville.


© C. Moirenc